Aller au contenu

Menu principal :

Ce qu’il faut savoir :
- Les bons négociateurs sont avant tout de bons communicants.
-  L’écoute active est l’un des secrets du comportement gagnant en communication.
- La vente commence quand le client dit NON.
- Les 20 premières secondes conditionnent la suite de votre négociation à hauteur de 80 %.
- L’acte d’achat est motivé à 90 % par le subconscient.
- La communication verbale conditionne à 85 % la réussite de votre négociation.
- Pas de négociation sans préparation. Jusqu’à la dernière minute, tout peut basculer !
- Aucun accord est toujours mieux qu’un mauvais accord.

Ce qu’il faut éviter :
- Quand vous passez un message, une foule d’indices négatifs s’impriment dans le subconscient de votre interlocuteur ( et le subconscient est déterminant à 90 % !!)
- A chaque fois que vous concluez un mauvais accord, vous perdez une part de confiance en vous. Ne vous inventez pas des excuses externes.
- Ne vous limitez pas à l’objectif gagnant gagnant. Cette notion sympathique et «politiquement correcte» a beaucoup  de succès mais très souvent, elle vous empêche d’obtenir beaucoup plus et très facilement.
- En matière de vente,  ne perdez jamais la main sur le pilotage de l’entretien. Assurez-vous qu’il se déroule comme vous voulez vraiment qu’il se déroule.

Ce que vous allez apprendre dans votre Guide (entre autres) :

- Pourquoi il ne sert à rien d’essayer de convaincre par la force.
- Le petit plus qui fera de vous quelqu’un de confiance.
- Le secret de ceux qui se font respecter.
- L'art d’endormir les doutes chez vos interlocuteurs.
- Comment, grâce à l’observation, vous pouvez décupler votre pouvoir de persuasion.

Retourner au contenu | Retourner au menu